Final Fantasy 2 (écrit le 07/02/2008)

téléchargement 2
 

Square-Enix et Ubisoft ont eu la « bonne » idée de proposer les adaptations de Final Fantasy 1 et 2 sur PSP de manière séparée et non traduite. Voilà qui a fait grincer des dents beaucoup de joueurs, surtout lorsque l’on sait que la GBA, elle, a eu le droit à une compilation regroupant les deux titres dans et en français. Quel intérêt de se rabattre sur ces versions PSP, pour deux fois plus cher ? Mis à part une résolution étendue et des graphismes légèrement retravaillés (un poil plus jolis que ceux du précédent opus), on cherche encore. 

En plus des niveaux inédits de la version GBA, Final Fantasy II sur PSP se voit doté d’un nouveau labyrinthe ainsi que de nouveaux accessoires et d’une galerie d’artworks à débloquer. Tout comme dans Final Fantasy 1 PSP, un bestiaire se complète en temps réel. Une curiosité, totalement inutile, puisqu’on y jettera un coup d’œil que deux ou trois fois dans toute la partie. 

Final Fantasy 2 est un peu moins classique dans son déroulement, par rapport au précédent opus. On ne gagne pas de points d’expérience ou de niveaux à proprement parler. Toutefois, vos statistiques se gonflent bien régulièrement au fil des combats. Une fois, il s’agira de vos points de vie, vos points de magie, etc. Les magies gagnent de la puissance au fil de leur utilisation. Et si Final Fantasy 1 avait introduit un semblant de système de jobs, cette notion disparait ici complètement au profit de profils imposés, personnages plus ou moins habiles dans certains domaines.

 

 

Note
6/10
AMis à part ceci, cet épisode de Final Fantasy conserve toutes les qualités et tous les défauts de ce qui avait fait son succès il y a une vingtaine d’année. Mais en 2008, ce sont plus les défauts qui nous sautent au visage : système de jeu terriblement basique, fréquence des combats beaucoup trop élevée (et donc crispante), vas-et-viens incessants entre villages et donjons... Un titre à réserver aux nostalgiques et aux curieux uniquement, à la bourse bien pleine de surcroit. Ceux qui voudraient plutôt réaliser une bonne affaire se procureront plutôt Final Fantasy 1 et 2 : Dawn of Souls sur GBA.

 

  • Tombé dans la grande marmite du jeu vidéo tout petit - avec un superbe Atari STE précisément -, Olivier-B a tout de suite su qu'il ferait de cette passion quelque chose de concret et qui passerait par l'écriture. Cela a finalement été le journalisme, à travers diverses publications papier puis Internet. Ses genres de prédilection : la stratégie, le RPG et le FPS qui tache sur les murs, sur ordinateurs, consoles et bien évidemment appareils mobiles. Il ne quitte jamais son iPhone, lorsque son iPad n'est tout simplement pas à portée de main. PS Vita et Nintendo 3DS ne sont jamais bien loin non plus !

Du même auteur : Olivier B.

 

Mots-clés: RPG, Test, PSP, OlivierB, Final Fantasy

Imprimer E-mail

You have no rights to post comments

D'autres articles

10

Atomik RunGunJumpGun, le test sur Switch

avril 16, 2018 Test - Nintendo Switch Angi
3, 2, 1, action. Intro minimaliste, musique d’ambiance techno-planante, atmosphère visuelle au croisement de la rave party et du ZX Spectrum, c’est parti pour Atomik: RunGunJumpGun. Un runner nerveux, rétro dans l’aspect mais bien actuel dans sa difficulté. Nous l’avions déjà testé sur Ipad il y a quelques temps et il débarque aujourd’hui sur…
10

Brakes Are For Losers, le test Switch

avril 16, 2018 Test - Nintendo Switch Angi
Amateurs du légendaire Super Sprint, ou peut-être de Super Off Road ou Super Skidmarks pour les moins seniors d’entre vous (et nous), réjouissez-vous. Issu du studio Oudidon et édité par Playdius, Brakes Are For Losers (BAFL) débarque sur Nintendo Switch, se qualifiant lui-même de titre néo-rétro. C’est donc à toute allure que nous allons aborder…

Avez-vous lu cet article?