(GamesCom 2017) Another Lost Phone, un jeu d'interêt général ?

logo1
 

C'est avec plaisir que nous avons discuté avec Elizabeth Maler, cofondatrice d'Accidental Queens durant cette Gamescom 2017. À défaut de nous fournir de nombreux éléments sur leur dernier jeu Another Lost Phone, nous avons pu avec Elizabeth Maler discuter du processus créatif. Car Another Lost Phone, comme son grand frère A Normal Lost Phone, est ce que l'on pourrait appeler un serious game. Sous couvert de jouer au voyeur dans le téléphone d'un(e) inconnu(e) (et au passage de bien faire baisser votre Karma... on l'oublie vite tant Facebook nous a appris à être de bons petits voyeurs amateurs !), les titres d'Accidental Queens traitent de sujets difficiles, voir tabous dans de nombreuses sociétés/familles. Et c'est bien ce sujet, la façon dont il est présenté, l'écriture qui sont les éléments les plus intéressants dans ce genre de titre. Afin d'en garder donc tout l'intérêt, Elizabeth Maler est restée très floue sur le contenu et le déroulement de l'histoire. C'est donc un article garanti sans "spoiler" puisque nous-mêmes ne savons rien de l'histoire à part les quelques minutes passées sur la démo !

Another Lost Phone est donc comme son grand frère un puzzle-game, comprendre par là qu'il vous faudra trouver les clés, codes et autres messages cachés contenus dans le téléphone de Laura. Dont visiblement la SIM a été retirée, mais le téléphone n'est pas formaté pour autant. C'est donc dans ses messages reçus, son messenger, ou ses notes que vous pourrez vous balader afin d'éclaircir ce mystère. Bien évidemment, nombreux éléments sont protégés par mot de passe et il vous faudra les dénicher. On pourra retrouver dans le titre certains sujets de société difficiles à appréhender pour le joueur (relation professionnelle, relation personnelle, barrières entre ses différents réseaux, isolement, dépression). Certains éléments qu'on peut retrouver dans des séries/livres comme 13 Reasons Why, même si visiblement le livre n'a pas été une source d'inspiration, je suppose que le sujet n'est pas tout à fait le même.

Globalement, Elizabeth Maler aime traiter les sujets complexes, et j'imagine qu'elle continuera tant qu'elle trouvera un sujet qui n'a pas encore été traité dans le jeu vidéo. En tant que bon investigateur, je lui ai demandé quelles étaient ses sources pour traiter des sujets si difficiles (toujours sans savoir le sujet, la conversation en était d'autant plus amusante). Les membres du studio effectuent un véritable travail de recherche auprès d'organismes spécialisés comme des associations d'aide aux personnes en difficulté. Cependant, bien que le monde réel soit leur source d'inspiration, à aucun moment elles ne situeront l'action. Une façon d'améliorer l'immersion pour le joueur qui pourra imaginer réellement avoir trouvé le téléphone près de chez soi ! L'unique référence assumée sera le groupe de musique qui a participé au titre qui pourra apparaitre dans les notes/messages. Des crédits déguisés...

Maintenant, pour être plus terre à terre, on a réellement hâte chez Air-Gaming de mettre la main sur la version finale qui on l'espère sera disponible sur les stores avant la fin du mois de septembre. Le peu que l'on a pu essayer et la durée de vie annoncée (de 1 à 5h) nous ont conquis. Bon, il faut dire qu'on était déjà fan de A Normal Lost Phone.

PS : Merci encore à Elizabeth Maler pour son temps, on échangera plus longuement la prochaine fois sur le déroulement du processus de création artistique. 😊

 

 

  • Née dans les années 80, Manoloben a pu tour à tour découvrir les joies du PC, puis des consoles de salon. C'est dans les années 2000 avec la découverte de la Neogeo Pocket qu'il s'est lié d'amour pour les consoles portables. Le(la?) GameBoy Advance fut sa/son compagnon pendant son école d'ingénieur puis, se fut au tour de la GP32 et de ses dérivées... Ne souhaitant pas quitter ce milieu, il a rejoint l'équipe d'un site en ligne spécialiste des consoles portables en 2011. Cette passion lui fit quitter le groupe pour fonder Air-gaming avec deux autres amis. Aujourd'hui, Manoloben souhaite transmettre une information sans tabou ni limitations, qui sont trop souvent imposés par un milieu de plus en plus vénal.

Du même auteur : Manoloben

 

Mots-clés: Iphone, News, Manoloben

Imprimer E-mail

You have no rights to post comments

D'autres articles

10

Atomik RunGunJumpGun, le test sur Switch

avril 16, 2018 Test - Nintendo Switch Angi
3, 2, 1, action. Intro minimaliste, musique d’ambiance techno-planante, atmosphère visuelle au croisement de la rave party et du ZX Spectrum, c’est parti pour Atomik: RunGunJumpGun. Un runner nerveux, rétro dans l’aspect mais bien actuel dans sa difficulté. Nous l’avions déjà testé sur Ipad il y a quelques temps et il débarque aujourd’hui sur…
10

Brakes Are For Losers, le test Switch

avril 16, 2018 Test - Nintendo Switch Angi
Amateurs du légendaire Super Sprint, ou peut-être de Super Off Road ou Super Skidmarks pour les moins seniors d’entre vous (et nous), réjouissez-vous. Issu du studio Oudidon et édité par Playdius, Brakes Are For Losers (BAFL) débarque sur Nintendo Switch, se qualifiant lui-même de titre néo-rétro. C’est donc à toute allure que nous allons aborder…

Avez-vous lu cet article?